One More Ted – 27 octobre 2013

Salut les potos du foRhum,

Il est vrai que depuis un certain temps ma non-participation au forum a vu le jour.

Bon pas trop envie, un peu le moral au fond des bottes, la retraite, pas le temps de faire quoi que se soit, grosse bulle, la bécane au fond du garage…….. un peu de travaux, du soleil, beaucoup de terrasses de café à mater les tiotes jeunes……………..et les moins jeunes.

Je réapprends à vivre autrement, et puis je m’habitue, je trouve même cela pas mal du tout. Les mois passent, putain 1 an et demi que je ne suis plus actif, enfin coté boulot, il en va de soi. J’en vois qui rigole !!! Bon j’ai quand même œuvré dans le campement, je me suis mis à la cuisine, je range le lave-vaisselle, le rempli et le vide aussi. Un peu moins avec l’aspirateur, la rallonge me dérange, toujours dans les pieds. Je connais le chemin de la boulangerie par cœur, bon faut dire aussi qu’elle se situe près de mon rade favori, où j’ai mes attaches. Le patron a les mêmes goûts musicaux que moi malgré sa cinquantaine. Pis faut dire qu’il y a aussi de la charmante compagnie en tout bien tout honneur. C’est dingue le nombre de personne qui n’ont rien à foutre, alors on passe du bon temps. Et le temps passe vite

Mais il y a toujours qelqu’un qui te demande pourquoi tu roules pas. Hé oui plus d’un an depuis ma chute !!! pas envie, un peu les chocottes, même beaucoup, toujours une excuse pour pas rouler. Trop chaud, trop froid, la flotte et tout l’zinzin. Faut dire aussi qu’après une sortie en mars avec Le Sté, dans une épingle, j’ai à nouveau couché la bécane qui elle n’a rien, moi juste un tiot bobo à la jambe qui avait été déjà touchée. Bon refroidissement complet. Une sortie en mai au meeting, 450 bornes de flotte, le retour galère. En juin petit tour du Luxembourg avec ma femme sur 2 jours. C’était notre première sortie depuis l’accident. Tendus tous les 2, week-end pas terrible.

Je remonte sur le RK en aout pour 50 bornes et puis plus rien. Je me pose des questions. Ma moitié ne veut plus rouler avec moi, faut dire que je lui ai bien pété l’épaule. Bon je vends ou pas. Ma femme me dit, t’es fou, on va plus te tenir.

Et puis hier retour au rade, apéros avec les potes, du beau soleil, un temps plus que doux. Une copine qui vient d’avoir son permis 3 jours avant et un petit iron offert par son compagnon. Et moi qui lance, non d’une pipe keske j’ai envie de rouler. Tout le monde me regarde, mon pote me dit, hé l’vieux vient avec nous faire une ballade. je rentre dare dare, manger un peu pour écluser les 2 chardonnays, j’essaye de démarrer le RK. Il ne veux rien savoir, l’optimate était pas branché. Quel con ! je branche quand même une heure. J’enfile le cuir la fermeture éclair saute, je change de zomblou. Heureusement j’habite dans une grande descente, ma femme me pousse pour sortir du garage. La pauvre. J’enfourche, en tee short, sans cask…… et 500 mètres plus loin à la fin de la pente…….le RK tousse, soubresaute, retousse, et miracle potato potato potato. Le maire me voit et me fait un geste de la main, j’ai pas envie de lâcher le guidon, je retourne à la cambuse m’équiper et je m’éclipse rejoindre la troupe.

Quel pied, que du bonheur, les vibrations et tout le cirque. En plus j’ai l’arrière de l’iron devant moi, un régal pour les yeux (merci Dédé) et pour le son des vinces.

Mes kerkers à queue de carpe donnent à fond, qq dératées dans la décélération. De diou que c’est bon. Un petit tour chez Dub Performance pour voir les nouvelles bécanes, un salut au boss qui est content de me revoir, une tite clope et on repart. Les 5 brelons donnent envie, on croise des bleus à un carrefour, ils nous saluent, y en même un qui lève le pouce. Bon je me dis que c’est pas encore le moment de rouler en duo. Et pis c’est pas mon genre, pas assez de poitrine.

Bon retour au bercail, je suis sur la réserve. Petite halte à une terrasse, histoire d’échanger qq mots, une clope, une mousse, je refais le plein, retour et je me dis que demain rebelote.

Merde il pleut aujourd’hui, m’en fiche je suis heureux, j’ai retrouvé mes sensations.

Vivement le printemps, je revis, mais la météo annonce du beau mardi.

Alors vous ne me retrouverez pas sur le forhum ce jour, mais on the road.

Salut à tous, I’m come back.

P1050675

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s