La Creusoise – Juin 2015

P1030265Comme je l’ai dit dans un post précédent, je me suis bien amusé à la Creusoise et j’ai bu un millefeuilles de boissons. Ma boite de messagerie a été submergée de demande de recette. Donc j’ai décidé de vous la livrer.

Recette du millefeuille de boissons Creusoises :

Tout d’abord, allumez le four (toute bonne recette de chef infaillible commence ainsi). Normalement on a pas besoin de chauffer le millefeuilles, alors je vous conseille de mettre le thermostat à zéro et la température  à zéro. Par souci d’économie d’énergie.

La première couche est du fuseau Lorrain, mais suivant la région et l’heure le type de fuseau peut changer. Moi je prends du fuseau de Greenwich. Bon c’est pas trop grave.

Ensuite 2 coupes de Champagne à Ben puis une couche de saucisson Corrézien et une Haffalée de bière des Chtis à 10° (important le degré d’alcool, car l’effet désiré n’est pas le même). Puis une couche de fromage belge à Raf (hé oui, il y a du fromage en Belgique) et une Haffalée de rosé. A nouveau du fuseau et un whisky du chef. Puis quelques ingrédients inconnus à manger style caouhètes et 4 Haffalées de punch à la Belle Cabresse (merci les amis Creusois, vous êtes des connaisseurs) entrecoupées de morceaux d’appareil géniteur du mouton. Un j’allais dire en papillote, mais le terme est mal approprié plutôt pané et l’autre en persillade. Un nectar, quand c’est bien lavé. Et là tout était nickel, sauf pour le mouton.

Pendant ce temps surveiller votre four qui ne s’allume pas. On ne sait jamais qq pourrait passer dans la cuisine et dire : je cite « Ho le con, il a oublié d’allumer son four… » et paf il vous le chauffe. Passons.

Puis une couche de salades faciles à avaler et une Haffalée de rouge, une couche de pâté de pommes de terre et une Haffalée de rosé pour le gouter. Puis là on n’est pas obligé, une couche dessert varié (j’ai fait l’impasse, cela commençait à faire beaucoup) et une ou deux coupes de champagne à Mignard. Après il faut faire attention, car c’est un moment de cuisine très délicat, il me semble dans l’ordre, mais peu importe car la sensation restera la même au palais, quoique, il faudrait essayer d’inverser. ATTENTION, il faut quitter l’Haffalée et prendre un petit verre de 15cl pour le dosage. Mirabelle de Lorraine à Phil965, Calva à Mignard et breuvage Tyrolien entrecoupé de fruits Mosellans à Sté. Pour ma part cette dernière couche est beaucoup trop sucrée et laisse nos tendres amygdales dans le désarroi. J’ai du reprendre une Haffalée de bière. Vous allez me dire une de trop, hé oui j’ai eu du mal à trouver l’entrée du champ pour rentrer au chalet ! Car moi je suis reparti à pieds, ………il n’y avait plus de place dans la Leffe mobile. Et surtout trouver le petit pont de pierre et éviter la piscine, bien entendu ma lampe de poche était restée sur la table de nuit. Ce qui est tout à fait normal étant donné que nous avons commencer à cuisiner de jour.

Bon j’allais oublier de préciser, le dosage des épices, bin comme dit ma môman à la louche, qq cigarettes roulées, un bon cigare et autres épices à votre convenance cela n’altérera pas le goût mais risquera plutôt d’affiner.

Autre précision, le contenu de l’Haffalée. En réalité elle fait 50 cl à plein bord, mais les connaisseurs le savent, au bout de quelques couches il est difficile de tenir l’Haffalée très droite, alors petit conseil, moi je laisse 2cm de marge. Ce qui est judicieux, car cela vous évitera de salir vos belles bottes de biker. De plus la mienne a subi quelques modifications. En effet lors du meeting 2014, un sandow acheté au Lidl, a lâché sur la route, ce qui a eu pour effet de projeter mon beau sac sous un camion, qui a roulé dessus, puis une Dacia (je n’ai rien contre la marque) qui passait à rouler près de 200m avec mon sac accroché au pare-chocs. Moi je me serai arrêté, plutôt que de me le ramener ainsi. Mais bon les caisseux, aller savoir ce qu’ils ont dans la tête. Tout cela pour vous dire que mon Haffalé est qq peu modifiée.

Merci de votre attention, la prochaine fois je vous raconterai comment renter dans un sac de couchage, puis ressortir pour une envie pressante et nettoyer les wc après avoir pris ce délicieux millefeuilles.

Il y a aussi la recette du millefeuilles champenois, auvergnat et des chtis. Mais les sponsors n’étant pas les mêmes (notre ami Filiric n’étant pas présent pour la Creusoise…), les ingrédients diffèrent.

Autre précision importante, vous pouvez éteindre votre four maintenant.

P1030264

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s