Me v’là avec mon RK – 6 novembre 2011

Yaouhhhhhhhh !, il est 7h30, debout on doit aller chercher le RK, un p’tit déj avalé vite fait, une douche, un pipi popo et hop nous voilà embarqués pour aller chercher notre belle à Troyes. La ville à Hugues Delage dont la cousine…………mais ça c’est une autre histoire !

Qq nuages sur la route, les essuie glaces font un boucan d’enfer, je me coince un coup de Led Zep derrière les oreilles mais je dois baisser le son, bon normal on est 2 dans le cockpit. Y a pleins de chasseurs dans les forêts et une biche nous passe devant le pare choc à moins de 15 m.

P…on a eu chaud. Y pleut, encore un chouia. On se pointe chez le proprio vers les 11h15, à l’heure de l’apéro. Il nous ouvre ses portes automatik, et là la belle est là toute rutilante qui nous attend sagement sans broncher. Je refais le tour en la caressant légèrement, les hanches sont de toutes beauté et qq me tape sur l’épaule : « On fait les papiers »

« Ok pas de problême » On rentre dans sa maison, on s’assoit, on se boit un chtiot coup, on se file les papiers, les clés, le pognon , encore un tiot pipi, y m’explique l’alarme, je comprends rien du tout, j’ai pas écouté, y m’réexplique et m’écrit l’toutim sur un bout de papier, je sors, je monte sur ma belle……….paf la vla qui se met à hurler………..bon y m’réexplique l’alarme.

Je mets le kask, les nunettes de soleil et je démarre……….j’arrête la bécane, j’ai oublié les gants, je remets en route, et m’réexplique l’alarme, on se serre la louche, il verse une larme, pas moi, j’ai le palpitant qui tambourine comme Led Zep.

Je fais 100m, mince y a un stop et en côte en plus. Une tite frayeur, je maitrise enfin presque je repars les Kerker sonnent bien, les rétros sont à la bonne place, je mate ma femme qui me talonne avec le break, rempli elle des pièces stock de la RK. Le guidon tombe pile poil sur mes mains, heureusement que j’m’dis.

Bon moins nerveuse que le sportsty, mais plus ronde, plus attrayante, ses rondeurs me tétanisent de bonheur, elle a de la classe, je vais passer de bons moments avec elle. J’y vais calmement, sans la brusquer histoire de la monter en température, elle rugit de plaisir et me le fait sentir. Une bouffée de chaleur me monte entre les jambes, cela devrait le faire.

Je l’enfourche comme il se doit, j’ai un peu de mal avec les commandes de passage de vitesses, on verra plus tard. J’entend son souffle rauque, je vais encore un peu lui titiller l’injection, histoire qu’elle ne puisse plus se passer de moi, he bin ça marche, elle hoquette un peu à la décélération, elle a peu être pas été chevauchée depuis longtemps………..on va voir ce qu’elle a dans le ventre.

Je mate un coup les rétros, et appel de phare de ma femme, qui me fait comprendre qu’elle a faim. C’est vrai moi aussi mon ventre ronronne de plaisirs et de crampes. On se trouve un petit resto, je béquille ma nouvelle copine, avec un peu de difficulté, due au jeune débutant, et je la place devant le resto afin de la mater depuis ma table. Un tiote binouze, un bon repas, un tiot pipi, un tiot thé à la menthe avec le dessert, je paie et on repart. Ce coup ci je merde moins avec l’alarme. Allez c’est reparti pour un autre tour, je ne suis pas fatigué du tout, j’assure ainsi comme une…..bête. Des lignes droites, des virages, des bosses etc……….hein, bin oui c’est comme ça une route.

Assis sur les reins de ma bonne, je contemple à travers son pare-brise la route, je sens les bonnes odeurs en traversant les forêts, le gros phare et ses passings sont d’une beauté, je fais marcher les clignos, comme ça, je trouve pas les voyants, ni le compteur, normal, ils ne sont pas à la même place que sur la jeunette. Faut s’y habituer, mais je m’y fais, le plaisir m’engorge et je rugis.

Bon ça loupe pas on se goure de route, m’en fiche, je ferai plus de km. Il ne pleut pas, la température est à 14°, le temps idéal. Sous les arbres rougis par ce merveilleux automne, petit arrêt……….pipi. Une tite tof de la belle, je demande à ma femme si j’ai fière allure sur cette belle sauvage apprivoisée. Elle me dit oui, j’suis content …..mais content. Je remets une tiote laine sur le teeshirt. On repart, moi toujours en tête du convoi, oui je sais c’est pour ça qu’on se goure de route.

Mince plus que 100 bornes, je me vide…………complètement…………..la tête, et j’apprécie, je pense aussi aux futurs km : La Corse, les Chtis, Pont El Chateau etc..y en aura d’autres.

Mine de rien l’heure tourne, et je suis en jet avec des nunettes de soleil, et je commence a avoir des difficultés à bien voir le bitume. Bon j’allume doubles phares, j’vois un peu mieux. J’fais gaffe aux bestioles des bois, des fois qu’elles se mettent en travers de ma route, l’angoisse quoi.

Hé bin on est rentré à nuit noire, mais sans une goutte de pluie. J’ai eu un peu enfin beaucoup de mal à la rentrer dans le garage, l’alarme s’est mise en route, ça décoiffe, les voisins sont sortis.

Bin une bonne journée quand même et j’me dis que de toute façon ma femme elle a eu raison de vouloir changer de moto plutôt que de refaire des travaux dans la maison. J’dois dire quand même que j’ai eu mal aux fesses malgré la selle confort et 250 km parcourus.

Bon j’vais aller faire pipi et manger un coup, boire un tiot Jack dans le garage et la regarder.

Ce matin, lever, pipi, et visite dans le garage. Hé bin j’ai pas rêvé, elle est bien là, j’monte dessus et paf l’alarme, pas moyen de l’arrêter, toute la famille est debout, les voisins aussi. M’en fiche, vais nettoyer le pare-brise et rouler un chouya, en Lorraine il fait beau.

Ouais, elle est de 2005 une black Cherry Pearl, avec des pots KerKer, Fournales à l’arrière, screaming et elle totalise 20357 km

Merci à Zargus et Hdmanillac pour leurs bons conseils et leur patience à mon égard.

P1020256

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s